La Blette : Légume de la semaine 18

BletteLa blette est une plante bisannuelle de la famille des chénopodiacées comme la betterave, l’épinard ou le chénopode. Ses feuilles se composent d’une partie charnue : la carde et d’une partie feuillue. On l’appelle aussi blette à carde, bette ou poirée. Les plus courantes ont un feuillage vert foncé, mais il existe des variétés à côte très colorée, jaunes, rose, rouge ou violettes.

La blette est très appréciée dans la cuisine méditerranéenne. J’ai découvert la blette lorsque je suis arrivée dans le sud de la France. Pendant des années je ne l’ai pas goûtée, je ne savais pas comment la cuisiner. Beaucoup de gens ne cuisinent que les côtes et mettent les feuilles au compost. Quel dommage ! Les feuilles contiennent beaucoup de chlorophylle et donc du fer. Elles sont délicieuses dans les smoothies verts.

La blette est peu calorique, elle contient beaucoup de fibres, de l’eau et de nombreuses vitamines et minéraux. Pour en citer quelques uns : magnésium, manganèse, potassium, sodium, cuivre…

La consommation de blette a de nombreux bienfaits : réduction de la pression sanguine, régulation du sucre dans le sang, détoxification de l’organisme, amélioration de la digestion. Sa teneur en vitamine K en fait un allié du coeur et du système sanguin.

La blette se consomme cuite, sautée, en tartes salées ou omelettes. On la relève d’ail et de persil. Son goût est assez neutre, plus doux que celui de l’épinard.

Les feuilles tendres se consomment crues, émincées dans les salades. Les grosses feuilles à large côtes fournissent une grande quantité de jus à mélanger avec des pommes, oranges ou pamplemousse, ananas…

Voici une recette bien appétissante qui montre que notre créativité peut s’exprimer sans limites avec la blette : Feuilles de bette à carde farcies.

Laisser un commentaire