La Bourrache : aromate de la semaine 21

BourracheLa bourrache est une plante de la famille des boraginacées principalement répandue autour du bassin méditerranéen. Dans cette famille les plus célèbres sont le myosotis ou la pulmonaire. La bourrache est une plante annuelle qui peut former un buisson de plus de 50 cm de hauteur. Sa tige et ses feuilles sont recouvertes de poils piquants. Au printemps elle se couvre de délicates fleurs bleues en forme d’étoile, bien connues des cuisiniers et très appréciée des abeilles et des bourdons. Si elle se plait au jardin, la bourrache se répand rapidement par des semis spontanés.

La bourrache est utilisée comme plante médicinale depuis très longtemps. Elle riche en potassium, en calcium et sodium et en vitamine C et A. Elle est diurétique et émolliente. On la consomme en tisane pour apaiser la fièvre et les problèmes respiratoires et pour dynamiser l’activité rénale. Elle a la propriété de drainer les fluides hors du corps. Ses feuilles contiennent un mucilage qui contribue à la détoxification des intestins.

L’huile de bourrache est utilisée surtout en cosmétique pour hydrater la peau et prévenir les effets du temps. Elle est aussi employée pour apaiser la toux ou pour réduire le stress et la mélancolie.

Parlons maintenant de la bourrache en cuisine ! La bourrache est une plante comestible. Les jeunes feuilles peuvent être consommées crues en salade. Elles ont un petit goût de concombre. Elles aromatisent les soupes crues ou cuites. Les feuilles de bourrache se cuisinent comme des épinards.

Les fleurs décorent les salades, desserts et toutes sortes de préparations. Elles sont très appréciées des cuisiniers pour leur saveur d’huitre. Elles peuvent être cristallisées dans du sucre. Autrefois c’était une gourmandise d’exception !

La bourrache entière peut être ajoutée dans les jus de fruits et légume de saison. Son goût de verdure est assez léger.

Laisser un commentaire